Mincir naturellement & rester en bonne santé

Baie d’Açaï: Des résultats prouvés

Les études scientifiques le montrent!

Ces dernières années, de nombreuses célébrités ont fait les éloges de la baie d'açaï. Dans les programmes télévisés, les journaux télévisés, les magasines, les journaux sur particulièrement sur Internet, les bienfaits des baies d'açaï n'arrêtent pas de prendre de plus en plus d'attention. La baie d'açaï s'avère être un aliment sain, à la fois très efficace et bénéfique pour notre santé.


Les premières études scientifiques

Docteur Susanne Talcott étudit les baies d'açaï

D'après le rapport de l'Université d'Amherst publié en 2005, les baies d'açaï contiennent des antioxydants, des Omega 3, 6 et 9, des acides aminés, des protéines, des xanthones (plus communément appelée la dibenzo gamma-pyrone), des anthocyanines (les pigments naturels donnant la couleur au fruit), des fibres diététiques et des minéraux essentiels tels que du fer, du potassium.

"Il y a une glorification excessive de la baie d'açaï, mais une partie des bienfaits n'ont pas encore tous été testé scientifiquement", affirme docteur Susanne Talcott, chercheur dans le département agro-alimentaire de l'Université de Texas A&M. Avec son mari, Stephen Talcott, professeur a l'université de Floride, a commencé à mettre en évidence les effets sur la santé des baies d'açaï. "Nous commençons à peine à comprendre la complexité de la baie d'açaï et ses effets bénéfiques sur la santé".

Son équipe débuta ses recherches sur ce super fruit en 2001, et publia un rapport en 2004, et est toujours, à ce jour, une référence sur le sujet de l'açaï. Cette équipe a étudié la baie au niveau de ses antioxydants et de sa valeur nutritionnel à la fois dans sa pulpe et dans son jus. Ils ont conclu que la baie contient en effet une large quantité d'antioxydants.

Susanne Talcott a effectué les premiers tests sur humains afin de voir quelle était l'habilité d'absorption du corps de la pulpe et du jus d'açaï. Les 12 volontaires avaient le choix entre se nourrir avec du jus d'açaï ou sa pulpe. Des échantillons d'urine ont été analysés et ont montré une augmentation significative de l'activité antioxydant dans le sang. Susanne Talcott a ainsi prouvé que les super antioxydants de la baie d'açaï sont bel et bien absorbés et contribuent au bien-être du corps humain. D'autres études plus récentes ont montré d'autres effets tout aussi intéressants: il y a une activité naturelle contre les cellules cancérigènes en développement.


Des résultats sur des cellules cancérigènes

Professeur Stephen Talcott étudit les baies d'açaï

Le professeur Stephen Talcott a mis en évidence que les riches antioxydants de l'açaï détruisent les cellules humaines cancérigènes en culture. Cette découverte fut publiée en 2006 dans le journal de l'agriculture et de l'agro-alimentaire (Journal of Agricultural Food and Chemistry), et montre que jusqu'a 86% des cellules de leucémie testées répondaient a l'açaï en s'autodétruisant.

Lors des expériences, 6 extraits chimiques du fruit et de la pulpe d'açaï ont été concentrés. Lors de l'application des échantillons sur les cellules de leucémie pendant une période de 24h, entre 35% et 86% des cellules sont mortes.

"Ceci était seulement un modèle de cellules en culture et nous ne voulons pas donner de fausse joie" précise Talcott. "Ces découvertes nous encouragent. Des échantillons montrent une bonne activité contre les cellules cancéreuses, et devraient avoir des effets bénéfiques pour l'homme".

"La recherche doit déterminer les bienfaits potentiels de ce fruit sur la lutte contre certaines maladies, de sorte à pouvoir comprendre quelle consommation d'açaï est nécessaire."

La multitude des bienfaits sur la santé et les nouvelles encourageantes de ces études soulignent une fois de plus que ce fruit naturellement faible en sucre, chargé d'antioxydants et autres nutriments bienfaisant, accompagnera parfaitement un régime alimentaire sain, même ceux basés seulement sur de la nourriture organique.


 
Hit-Parade